Authentication - Register

Complete the form below to create your account

This will be your public name in the community
We need this to keep you informed about your account

Mandatory data.

Why you'll love MyOlympus

All members get access to exclusive benefits:

  • Member community
  • Register products
  • Extended warranty
  • Monthly newsletter

En quoi OM System est-il parfait pour la macrophotographie ?

Capturer des sujets minuscules à très grande échelle et mettre en lumière une partie du monde invisible à l'œil nu, tel est le pouvoir de la macrophotographie animalière.

Si vous êtes familier des échelles d'image 1:1 et plus, certains paramètres d'une importance capitale en macrophotographie ne vous ont certainement pas échappés.

À la recherche de toujours plus de détails et d'un grossissement plus conséquent, ce sont précisément ces raisons qui m'ont fait passer au système MFT d'OM System, après plus de 10 ans de bons et loyaux services avec un reflex plein format.

Je possède l'OM-D E-M1 Mark III et il est, à mon sens, tout indiqué pour la macrophotographie. Depuis que je l'utilise, on peut dire que je suis devenu un adepte d'OM SYSTEM.

Qu'est-ce qui m'a fait passer des reflex numériques plein format au système MFT d'OM SYSTEM?

À mon sens, ce qui fait le charme de la macrophotographie, c'est la recherche d'un monde miniature caché des regards.

Je suis spécialisé dans les photos d'araignées et d'insectes infiniment petits.

Un objectif macro ouvre les portes d'un monde fascinant qui regorge de couleurs, de textures et de formes variées, le tout souvent invisible à l'œil nu. Appareil en main, je pars toujours à la recherche de nouvelles espèces à photographier: c'est devenu une habitude. J'essaye autant que possible de donner du caractère aux insectes que je photographie, les montrant sous un autre angle pour supprimer toute forme de répulsion et inspirer un semblant de fascination, d'admiration ou de respect.

Je photographie généralement mes sujets avec un flash et à main levée, c'est-à-dire sans trépied.

Le défi, c'est de zoomer le plus possible tout en prenant des photos nettes avec une grande profondeur de champ, tandis que les sujets rampent et sautent dans tous les sens. Étant donné que le zoom, l'ouverture, la profondeur de champ, la vitesse d'obturation, etc. sont liés ou interdépendants, il est difficile d'obtenir des résultats satisfaisants en réunissant tous les facteurs, encore moins avec un reflex numérique plein format. Si la faible profondeur de champ est adorée pour les portraits, elle représente davantage un inconvénient en macrophotographie.

Par exemple, pour faire la mise au point sur une araignée à un grossissement de 2:1 et obtenir une plus grande profondeur de champ avec mon ancien appareil, je devais utiliser l'empilement de mises au point (focus stacking) pour combiner plusieurs prises en une seule image. Et je ne vous parle pas du temps passé en post-traitement à assembler les plans. De plus, si le sujet avait le malheur de bouger, l'entreprise devenait vite périlleuse. Dans ce cas de figure, moins il y a de prises, mieux c'est.

Mais la technologie Micro Four Thirds (Micro Quatre Tiers) des appareils OM System change la donne. Désormais, l'image 1:1 d'un plein format est équivalente à 2:1 sur un système MFT.

Par conséquent, j'obtiens des photos avec une plus grande profondeur de champ et un degré de détails similaire, ce qui facilite les prises de vue et allège le temps passé en post-traitement. Aussi, cela réduit les risques de manquer une scène ou une situation unique, car il est vrai que la fonctionnalité d'empilement de mises au point n'est pas l'idéale pour les sujets en mouvement et les résultats ne sont pas toujours exploitables.

Pour résumer, le système MFT offre un grossissement deux fois supérieur à celui d'un reflex plein format,

sans oublier sa flexibilité: vous pouvez agrandir le sujet et recadrer l'image au gré de vos envies et en toute simplicité.

En plus de cet aspect, qui est le plus important pour moi, le format compact de l'appareil photo et les fonctionnalités comme le mode haute résolution et l'empilement de mises au point intégré ont achevé de me convaincre.

La cerise sur le gâteau était l'AF Starry Sky pour l'astrophotographie, une fonctionnalité sur laquelle je lorgnais depuis quelque temps, la stabilisation d'image extrême et le filtre ND intégré, qui donne une flexibilité incroyable en dehors de la macrophotographie, même sans accessoires supplémentaires.

De plus, je trouve le design de l'OM-D E-M1 III extrêmement chic. J'aime beaucoup ce mélange entre le rétro et le moderne.

En pleine nature, le poids de votre matériel peut vite devenir un fardeau et, en ce sens, la taille et la légèreté des objectifs OM SYSTEM font clairement la différence. Aussi, je salue l'utilité du revêtement tropicalisé d'OM SYSTEM et suis curieux de découvrir d'autres facettes de mon appareil photo, comme le mode Pro Capture qui semble prometteur, surtout pour les sujets en mouvement. Je n'ai pas encore eu l'occasion de le tester dans le feu de l'action.

En quoi l'OM-D E-M1 Mark III a-t-il été novateur pour ma photographie par rapport aux reflex numériques plein format?

Pour ce qui est de la macrophotographie, l'OM-D E-M1 III offre un avantage non négligeable de par son facteur de recadrage 2x.

Il permet de me rapprocher au maximum de mes sujets sans accessoires tels que des bagues allonges, des fixations d'objectif ou des objectifs avec un GROSSISSEMENT supérieur à 1:1.

Et n'oublions pas le poids minime de cet équipement! De quoi photographier en toute liberté sans trépied et avoir une main disponible pour tenir un flash supplémentaire ou dégager les feuilles d'un buisson coupant la vue.

Avec un équipement plus lourd et encombrant, je n'aurais probablement pas réussi à photographier ce moustique perché sur mon bras, le dard planté dans ma chair.

J'avais l'habitude d'empiler manuellement les mises au point avec des reflex plein format, mais le fait d'avoir cette fonctionnalité intégrée à l'appareil permet de prendre des plans plus rapidement et facilement pour composer une photo complète. Il n'y a rien de plus commode, surtout dans des situations où il faut faire preuve de réactivité, par exemple avec des araignées particulièrement farouches ou agiles.

Astuces de macrophotographie avec le système Micro Four Thirds d'OM System (OM-D E-M1 MarkIII)

  1. Activation de la fonctionnalité d'extension LV (Live View Boost)

Cette fonctionnalité garantit une image claire et parfaitement exposée dans le viseur électronique, même en basse lumière, ce qui facilite la visualisation des petits sujets. Étant donné que la plupart de l'exposition est définie à l'avance avec des réglages et un flash manuels, ce n'est pas un problème si le viseur n'affiche pas l'exposition réelle.

  1. Ajustement des réglages

J'ai enregistré plusieurs profils pour différents types de scènes qui n'ont pas les mêmes exigences. En plus de mon profil manuel standard, avec des réglages manuels, j'ai également créé un profil qui utilise la fonctionnalité d'empilement de mises au point intégrée de l'appareil photo. Cela me permet de basculer entre les profils en un clin d'œil sans avoir à modifier systématiquement les réglages, ce qui peut s'avérer chronophage.

Économie d'énergie de la batterie

  1. L'utilisation du viseur électronique et de l'écran arrière est énergivore.

De ce fait, j'éteins toujours l'appareil photo lorsque je recherche de nouveaux sujets et j'amène systématiquement une deuxième batterie avec moi pour assurer le coup.

  1. Interrupteur 1:1 de l'objectif macro 60 mm

L'objectif macro M.Zuiko 60 mm a un petit interrupteur à bascule sur le côté. Défini sur 1:1 et maintenu enfoncé, il règle l'objectif sur ce grossissement si le mode manuel est activé, ce qui est vivement recommandé pour les prises de vue macro. Ce raccourci, somme toute pratique, évite de tourner inlassablement la bague de mise au point de l'objectif.

Conseils pour des macros parfaitement nettes d'araignées et d'insectes

  1. Réglages manuels de l'appareil photo

Avec le mode manuel, je contrôle l'ensemble des réglages et suis capable de reproduire encore et encore la même exposition avec un flash. Je photographie presque toujours à f/8-10, entre 100 et 200ISO et à une vitesse d'obturation entre 1/125 et 1/250. L'exposition est déterminée uniquement par l'intensité du flash.

  1. Mise au point manuelle

J'opte toujours pour une mise au point manuelle. C'est ma manière de travailler, car j'ai besoin de contrôler l'ensemble des paramètres. Néanmoins, force est de constater que la mise au point automatique de l'OM-D E-M1 Mark III est précise et rapide; je l'utilise de temps en temps en mode S-AF. Je la préfère de loin à celle d'un reflex numérique plein format.

  1. Utilisation d'un flash et d'un diffuseur

Pour obtenir des photos macro d'une netteté irréprochable, je recommande l'utilisation d'un flash. Il se déclenche si rapidement qu'il fige pratiquement les sujets, même s'ils bougent, car la vitesse d'obturation de l'appareil photo est considérablement réduite.

Aussi, l'utilisation d'un diffuseur, qui est un disque conique en polypropylène blanc translucide placé à l'avant de l'objectif, permet de tamiser la lumière et éclaire le sujet tout en délicatesse pour un maximum de détails.

Si vous n'avez pas de flash à portée de main, sachez toutefois que l'OM-D E-M1 III offre une stabilisation d'image extrêmement puissante, que je n'ai jamais connue auparavant.

Une seule demande

Faites preuve de respect. C'est la règle d'or pour prendre des macros d'insectes et de plantes.

N'abîmez pas les plantes et ne blessez pas les insectes. Aussi, évitez de les déranger et de les stresser.

Soyez éthique dans votre approche et évitez les manipulations et l'utilisation d'accessoires, comme des bombes de froid. Aussi, les insectes ne doivent pas être chassés de leur habitat. Il faut savoir qu'ils sont généralement rattachés à des plantes hôtes spécifiques.

La patience finit souvent par payer. Toutefois, si un insecte est un peu trop vif et que vous n'arrivez tout simplement pas à le photographier, relativisez et tentez votre chance une autre fois, ou intéressez-vous à autre chose.


Produits présentés:


À propos de vous

En savoir plus sur Christian Brockes

About the author

Related Tags

Comments

More from ‘Field Macro’