Des aventures sportives bourrées d'action

E-M1 Mark II • M.ZUIKO Digital ED 25mm 1:1.8 PRO • 1:4 • 1/80s • ISO 400

Mon expérience photographique se base sur mon travail avec les autres, principalement les athlètes, et je savais que j’allais prendre des clichés de mes sports préférés, tels que le kayak et le parapente. Donc, après l’Italie et la République tchèque, je suis parti pour la Norvège et la Slovaquie pour assister au championnat de parapente, où j’ai commencé à utiliser le nouvel E-M1 Mark II. J’ai immédiatement pu apprécier quelques-unes des fonctionnalités améliorées ou nouvelles, telles que l’autofocus rapide.

« LA MÉTÉO N’ÉTAIT PAS UN PROBLÈME »

Je suis retourné en République tchèque après avoir passé des journées inoubliables à immortaliser des épreuves de parapente en vol libre, et je suis reparti pour la Norvège le jour même. Dès notre virée en voiture avec deux des meilleurs kayakistes en eau vive, je savais que mes clichés seraient extraordinaires. Pourtant, le plus grand défi en Norvège, c’est la météo, mais l’E-M1 Mark II a su gérer les pluies torrentielles et les projections d’eau provenant des cascades sans aucun problème.


E-M1 Mark II • M.ZUIKO Digital ED 12-40mm PRO 1:2.8 • 1:13 • 1/800s • ISO 400

E-M1 Mark II • M.ZUIKO Digital ED 12-40mm PRO 1:2.8 • 1:10 • 1/320s • ISO 500

E-M1 Mark II • M.ZUIKO Digital ED 40-150mm PRO • 1:4 • 1/4000s • ISO 200

« JE SAVAIS QUE JE POUVAIS ME FIER À SES FONCTIONNALITÉS »

Pour jouir d’une plus grande sélection d’images, j’ai décidé de photographier quelque chose de complètement différent des sports en extérieur mais toujours en lien avec la vitesse : le karaté. Bien que les karatékas se déplacent extrêmement vite, je n’ai éprouvé aucune difficulté à immortaliser leurs gestes, juste au bon moment. Ce que j’ai apprécié le plus chez l’E-M1 Mark II, c’est la mise au point automatique améliorée avec plus de points focaux et une plus grande précision.

E-M1 Mark II • M.ZUIKO Digital ED 25mm 1:1.2 PRO • 1:8 • 1/125s • ISO 400

Show more comments (0)