Authentication - Register

Complete the form below to create your account

This will be your public name in the community
We need this to keep you informed about your account

Mandatory data for replying to your request.

Why you'll love MyOlympus

All members get access to exclusive benefits:

  • Member community
  • Register products
  • Extended warranty
  • Monthly newsletter

Photographier des flocons avec l'Olympus 30mm Macro f3.5

Lorsque les gens pensent à la macro, ils ont tendance à imaginer des photos d'insectes et surtout d'araignées, de champignons et de fleurs. Néanmoins, la macro n'est pas réservée aux belles périodes. Et pour cause, l'hiver est l'une de mes saisons préférées en Nouvelle-Angleterre ; les premières chutes de neige marquent la magie de l'hiver. Dans certains cas, les flocons de neige sont si gros que leurs motifs complexes peuvent être vus à l'œil nu. D'autres fois, ils sont si petits que leur beauté ne peut être capturée qu'avec un objectif macro. Dans cet article, je partagerai mes astuces pour photographier de près des flocons de neige avec l'Olympus OM-D EM-1 Mark III et l'objectif M.Zuiko 30mm Macro f3.5.

E-M1 Mark III • M.Zuiko 30mm F3.5 Macro • 1/80s • F5.6 • ISO640

Préparer le matériel

L'Olympus M.Zuiko 30mm Macro f3.5 est mon objectif de prédilection pour photographier les flocons de neige. Leur taille et leurs motifs dépendent de la température. En moyenne, ils mesurent entre 0,05 et 2 cm. Le rapport 1,25:1 du 30 mm Macro f3.5 permet non seulement de vous rapprocher de votre sujet, mais également de capturer plus de détails. Avant de photographier votre flocon de neige, choisissez d'abord le matériel qui servira de toile de fond. Pour ma part, j'opte souvent pour du feutre noir.

J'apprécie l'aspect duveteux du feutre et la couleur sombre forme un contraste intéressant avec les flocons de neige. De plus, un carré de feutre est petit et donc facile à secouer si les flocons s'accumulent et que vous souhaitez réorganiser la composition. Essayez plusieurs types de matériaux et différentes couleurs au gré de vos envies. Je préfère travailler en hauteur lorsque je photographie des flocons de neige pour éviter de me pencher ou de cacher la lumière avec mon corps. Sur le plan technique, j'utilise parfois mon barbecue sur la terrasse en guise de support, mais une table pliante, un tabouret ou une chaise peuvent tout à fait convenir.

Aller plus loin

J'encourage toujours la créativité dans la photographie en elle-même et les compositions. Si vous vivez en bordure de forêt, vous pouvez utiliser des aiguilles de pin, des pommes de pin etc. comme toile de fond. Lorsque j'utilise des éléments naturels, j'aime faire la mise au point sur le plus gros flocon de neige. Pour capturer les motifs, il est important de ne pas attendre que la neige ait fini de tomber, car les flocons seront collés les uns aux autres. Pour des photos plus créatives, vous pouvez aussi empiler quelques flocons et créer une composition à partir de leurs différences.

E-M1 Mark III • M.Zuiko 30mm F3.5 Macro • 1/60s • F5.6 • ISO800

Travailler la composition et photographier

Selon la taille des flocons de neige, vous pouvez en photographier un seul ou plusieurs sur le support choisi. Une fois que vous avez jeté votre dévolu sur un flocon, recherchez le meilleur angle et le meilleur éclairage en tournant le carré de feutre ou en vous déplaçant jusqu'à obtenir la composition parfaite. Ne perdez pas trop de temps, car les flocons de neige fondent rapidement. Je vous conseille d'opter pour une grande ouverture afin d'avoir le plus de lumière possible, de ralentir votre vitesse d'obturation et d'augmenter votre ISO jusqu'à obtenir une bonne exposition. J'utilise la fonction d'empilement de mises au point intégrée à l'appareil photo Olympus (focus stacking) pour extraire autant de détails que possible du flocon de neige. J'aime prendre mes macros à la main, car j'ai l'impression d'être plus polyvalente, mais vous pouvez tout à fait utiliser un trépied, un pouf ou tout autre support pour vous aider à photographier.

E-M1 Mark III • M.Zuiko 30mm F3.5 Macro • 1/125s • F5.6 • ISO640

Trucs et astuces

Le meilleur conseil que je puisse vous donner, c'est de conserver le matériel servant de toile de fond au congélateur pour ralentir la fonte des flocons. Aussi, pensez à utiliser une lampe de poche ou la lumière d'un téléphone portable pour faire ressortir les détails. À moins d'utiliser un diffuseur, le flash est souvent si puissant qu'il surexpose les blancs, même avec les réglages au plus bas. Photographier des flocons de neige peut parfois être délicat et il faut s'armer de patience, mais une fois le rythme trouvé, vous attendrez avec impatience l'arrivée de la neige pour multiplier les clichés !

E-M1 Mark III • M.Zuiko 30mm F3.5 Macro • 1/160s • F4.0 • ISO800

E-M1 Mark III • M.Zuiko 30mm F3.5 Macro • 1/160s • F5.6 • ISO800

Aperçu

La macrophotographie peut se faire toute l'année. Au-delà de photographier des flocons de neige, vous pouvez aussi capturer du givre, des glaçons, et même des bulles gelées si vous vivez dans des régions froides, où les températures descendent dans le négatif. J'espère que cet article vous aura aidé à capturer des flocons de neige et vous aura inspiré à tester la macrophotographie en hiver. Habillez-vous pour faire face au froid, préparez une boisson chaude et partez en quête de sujets pour des macros à l'ambiance hivernale.

Équipement à prévoir :

  • Olympus M.Zuiko 30mm Macro f3.5
  • Matériel/toile de fond (n'oubliez pas de garder votre matériel au congélateur pour ralentir la fonte des flocons)
  • Lampe de poche ou flash avec diffuseur
  • Plan de travail en hauteur (table, chaise, etc.)
  • Trépied (facultatif)
  • Vêtements chauds
  • Aperçu des paramètres :
  • Grande ouverture (f3.5)
  • Vitesse d'obturation environ 1/60-1/125
  • +/- 640 ISO
  • Activation du Focus Stacking (menu Bracketing)

Produits présentés :


À propos de vous

En savoir plus sur Nicole Gearty

About the author

Related Tags

Comments

  • Première impression du téléconvertisseur M.Zuiko Digital 2x MC-20

    Il y a deux ans, si vous m'aviez demandé d'essayer un convertisseur 2x, j'aurais répondu par la négative sans hésiter une seule seconde. Je garde en tête une bien mauvaise expérience avec mon ancien reflex numérique. La qualité d'image était médiocre et la mise au point automatique peu fiable. Quand on m'a demandé de tester le nouveau téléconvertisseur MC-20 numérique M.Zuiko Digital 2x d'Olympus, j'ai accepté non sans...
    night photography
  • Pro Capture « Retour vers le futur »

    Une bénédiction pour la photographie d'action, un outil qui rend la prise de vue de sujet rapide plus simple et plus précise ou tout simplement, une fonctionnalité intéressante en avance sur son temps. Ces pens&eacu...
    E-M1 Mark II
  • Mise à jour du firmware - Plus de liberté pour les expositions longues

    Les autres photographes me considèrent comme un adepte absolu des photos de nuit et ils ont sûrement raison. La nuit, la tranquillité et parfois même la solitude sont des expériences merveilleuses. Lors des ateliers, on me demande souvent pourquoi j'utilise les appareils photo Olympus avec un capteur MFT pour photographier de nuit. C'est parce qu'Olympus m'offre une gamme de fonctions et d'options inégalées. Les fonctions...
    E-M1 Mark II