Authentication - Register

Complete the form below to create your account

This will be your public name in the community
We need this to keep you informed about your account

Mandatory data.

Why you'll love MyOlympus

All members get access to exclusive benefits:

  • Member community
  • Register products
  • Extended warranty
  • Monthly newsletter

Première impression du téléconvertisseur M.Zuiko Digital 2x MC-20

Il y a deux ans, si vous m'aviez demandé d'essayer un convertisseur 2x, j'aurais répondu par la négative sans hésiter une seule seconde. Je garde en tête une bien mauvaise expérience avec mon ancien reflex numérique. La qualité d'image était médiocre et la mise au point automatique peu fiable. Quand on m'a demandé de tester le nouveau téléconvertisseur MC-20 numérique M.Zuiko Digital 2x d'Olympus, j'ai accepté non sans hésitation. J'avais pleinement confiance en l'équipement Olympus, mais je gardais dans un coin de mon esprit mes mauvaises expériences passées.

Pour commencer, nous sommes allés au lac Kerkini. Connaissant déjà ce endroit, je pouvais pleinement me concentrer sur ma photographie sans prendre le temps de me familiariser avec le site. À l'arrivée, des conditions climatiques plutôt extrêmes nous ont accueillis et de nombreuses routes étaient couvertes de neige et de glace. Le lac lui-même était gelé, ce qui a bloqué la navigation de nombreux bateaux sur plusieurs jours. Chaque fois qu'ils essayaient de dégager la glace, elle se reformait au cours de la nuit. La surface gelée du lac était particulièrement fragile sur les bords et, par conséquent, les pélicans n'osaient pas trop se poser à proximité. Heureusement, au fil du temps, la glace s'est mise à craqueler par endroit, offrant aux pélicans une chance de se rapprocher de l'eau. J'étais allongé sur la glace, guettant le bon moment. Étant donné l'espace plutôt étroit, il était difficile d’isoler les sujets correctement. Les oiseaux s'incrustaient sans cesse sur les portraits individuels, au premier plan comme en arrière-plan.

 OM-D E-M1X • M.Zuiko Digital ED 40-150mm F2.8 PRO + téléconvertisseur M.Zuiko Digital 2x MC-20 • F5.6 • 1/800 s • ISO 1000

 OM-D E-M1X • M.Zuiko Digital ED 300mm F4.0 IS PRO + téléconvertisseur M.Zuiko Digital 2x MC-20 • F8.0 • 1/500 s • ISO 1250

 

 OM-D E-M1X • M.Zuiko Digital ED 300mm F4.0 IS PRO + téléconvertisseur M.Zuiko Digital 2x MC-20 • F8.0 • 1/1250 s • ISO 1000

Bien que les pélicans fussent mes principaux sujets photographiques, j'ai également découvert le ragondin l'année dernière sur le site. Bien qu'envahissants, ils sont de loin les animaux que je préfère photographier. Ils sont très charismatiques et leur comportement est impressionnant. Pour les photographier, je n'avais pas d'autres choix que de ramper et m'allonger sur un bourbier gelé qui fondait le long de mon corps. La nage au sein de l'étang gelé était bien difficile pour le ragondin, qui passait régulièrement à travers la glace. Néanmoins, j'ai immortalisé quelques clichés satisfaisants dès son arrivée sur le rivage.

 OM-D E-M1X • M.Zuiko Digital ED 300mm F4.0 IS PRO + téléconvertisseur M.Zuiko Digital 2x MC-20 • F8.0 • 1/640 s • ISO 1600

Bien entendu, mon objectif principal était de tester le nouveau convertisseur et d'immortaliser une variété de clichés. En cela, j'ai parfaitement relevé le défi. Alors que les conditions étaient difficiles, notamment avec le phénomène de diffraction au-dessus des calottes glaciaires et de la lumière vive, la mise au point du convertisseur a fonctionné à merveille et les photos prises témoignaient d'une netteté irréprochable.

Après le lac, nous avons pris la route de l'Écosse, où le mauvais temps s'est encore une fois invité. Les premiers jours, je me suis retrouvé coincé à l'hôtel à cause des conditions de circulation déplorables et de la fermeture de plusieurs routes. Dès que je pus enfin me déplacer, les montagnes étaient presque impraticables, avec des vents supérieurs à 80 km/h, donnant naissance à des bancs de neige menaçants. Les lièvres étaient assez intelligents pour fuir le danger, creusant des trous dans la neige afin de s'enfouir dans leur terrier jusqu'à la prochaine accalmie. Il a fallu plusieurs jours et un long voyage pour obtenir des résultats potables. Les conditions se sont suffisamment apaisées pour que les lièvres sortent enfin de leur cachette et que le site soit de nouveau accessible. Malgré les températures glaciales, qui frôlaient toujours le chiffre zéro, les équipements ont tout de même fonctionné. Lorsque le projet prit fin pour de bon, je me séparai du téléconvertisseur M.Zuiko Digital 2x MC-20 à contrecœur. Toutes mes inquiétudes du départ avaient disparu. C’est un kit impressionnant qui fera sûrement partie de mes indispensables dès sa sortie.

 OM-D E-M1X • M.Zuiko Digital ED 40-150mm F2.8 PRO + téléconvertisseur M.Zuiko Digital 2x MC-20 • F5.6 • 1/800 s • ISO 1000

Vous pouvez retrouver ma critique entière ici :